Pauline Sollet
Chiropracteur à Chartres

Le syndrome de Kiss

Définition : troubles de symétries induit par les hautes cervicales.

Lors de l'accouchement les premières cervicales sont mises à rude épreuves, imaginez à chaque contraction la compression qui s'exerce sur celles-ci (comme lorsque l'on presse un accordéon). Il existe plusieurs type de blocages cervicaux, le syndrome de kiss est le plus connu, et requiert un ajustement spécifique qu'il faut répéter sur plusieurs séances.

Ce syndrome est une cause de souffrance importante chez le nourrisson et ne s'améliore pas avec le temps. Celui-ci n'est donc pas une maladie mais une perturbation fonctionnelle de la jonction cranio-cervicale entrainant une trouble de la posture.

Reconnaître un syndrome de Kiss

Symptômes physiques

  • Torticolis
  • Asymétrie du crâne et du visage
  • Asymétrie physique : bébé en virgule ou en C
  • Tête et/ou colonne en hyperextension
  • Asymétrie du bassin

 

Symptômes fonctionnels

  • Difficulté à soulever la tête, à s'en servir, à la tourner
  • Bébé qui se sert moins des membres d'un coté
  • Succion difficile, avale beaucoup d'air à la tétée; diversification alimentaire difficile / trouble de l'oralité
  • Coliques, vomissements
  • Difficultés de sommeil
  • Bébé trop tranquil et silencieu
  • Bébé qui n'apprécie pas le contact physique, les calins
  • Bébé qui jette sa tête en arrière
  • Bébé sensible à la lumière et aux bruits
  • Retard et/ou difficultés de l'apprentissage du 4 pattes, de la marche, du langage

 

La  zone de la base crânienne et les premières cervicales constituent une zone sensorielle ayant des liens étroits avec l’enclenchement du sommeil, l’appareil locomoteur et l’équilibre, les centres végétatifs du cerveau et les centres de commandes principales du cerveau. 

 

Evolution d'un syndrome de Kiss

  • Mauvaise posture
  • Maux de tête 
  • Troubles du développement de la motricité fine et/ou globale (coloriage, écriture, cloche-pied, maladresse...)
  • Trouble de la concentration, agitation motrice et hyperactivité
  • Retard du développement du langage, troubles de l’oralité

Un travail d'équipe : le chiropracteur, une pièce maîtresse

Le syndrome de Kiss est un phénomène complexe :
Il condense une multitude de symptômes qui peuvent être multicausal. Il est rare que la situation se limite uniquement à un blocage des cervicales, on constate qu'il peut y être associé un frein restrictif, des allergies... Il est judicieux de s'y prendre tôt pour que le corps puisse s'organiser harmonieusement.

Une prise en charge médicale par le pédiatre est importante pour exclure toute pathologie organique de l’enfant. Après la visite médicale, une approche multidisciplinaire est fortement conseillée:

  1. Faire relâcher les articulations
  2. Détendre et étirer les chaînes musculaires
  3. Travailler l’intégration de leurs réflexes archaïques avec votre chiropracteur

 

Si la prise en charge est tardive (plus de 2-3 ans), il sera nécessaire d'avoir un bilan psychomoteur ainsi que de compléter le traitement avec kinésitherapeute spécialisé en pédiatrie. La prise en charge du syndrome de KISS nécessite la mise en place d'un plan de traitement constitué de plusieurs consultations chiropratiques. Les résultats seront présent au fur et à mesure des séances, la patience sera la clé de la réussite. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.